Pis, 2021?

Si on compare, 2021 a été un charme comparé à 2020. Et ce n’est pas à cause de la COVID bien que ça aide sur le moral que cette saloperie de virus soit en voie d’être dompté (quoique j’ai écrit ce paragraphe avant Omicron et la présente hausse des cas!).

Pourquoi 2021 a été un charme alors?

Et bien, l’année 2021 a tellement bien débuté quand j’ai enfin réussi à me débarrasser de mon associé des dernières années. Après une relation qui a duré 3 ans de trop, il était plus que temps que ça finisse. C’était le point final d’un chapitre éprouvant où je regrette amèrement plusieurs erreurs (dont l’absence d’une clause de résolution de conflit du type shotgun… quelle stupidité!). Très coûteux en temps, en énergie, en argent, mais surtout en santé mentale. C’était un cul-de-sac qui m’a même mis en dépression. Rien d’amusant. 😓

Alors quand j’ai mis la signature finale à cette relation, tu comprendras que ç’a été une libération. Ouf! Je pouvais enfin passer à autre chose, retrouver du positif, avoir une vibe plaisante, sourire comme ça, sans raison parce que je suis heureux. Exit le toxique, la lourdeur, la paralysie décisionnelle, les meetings cacophoniques qui mènent nulle part, l’anxiété, l’angoisse, attendre sans trop d’espoir une occasion de sortir de ce merdier. Nope, maintenant tout est soleil et arc-en-ciel! ☀🌈

C’est positif pour tout le monde par ailleurs, pas seulement pour moi. Mon ex-collègue a rapidement passé à autre chose en devenant associé dans Conversation Papillon. Tout le monde est heureux bref. 👍

On peut aussi dire qu’un an plus tard, j’ai confiance d’avoir fait un excellent deal. C’est toujours incertain ces choses là, on paye-tu trop cher ou c’est l’aubaine du siècle? Chose certaine, je ne revendrais pas le prix que j’ai payé. Ho que non! Niet. Nope. Nein. No. Penses-y, on fait juste commencer à exécuter notre vision des 10 prochaines années! 🚀

Lire la suite »

Valorisation, financement et la banque

Ça arrive souvent que j’ai des questions sur la façon dont j’ai évalué l’entreprise pour faire un rachat d’actionnaire. Je me suis dit que ça ferait un beau sujet de blogue, alors voilà!

C’est bien amusant une transaction, mais encore faut-il être capable de financer tout ça. Et comme dans le rayon des boîtes de céréales à l’épicerie, il y a plein de choix et de façons de faire.

En fait, détail important, on avait du choix car on est en excellente santé financière tout en étant bien profitable. Ceux en moins bonne posture n’ont pas les mêmes options. 

Pourquoi? Parce que ça ouvre les portes des prêteurs conventionnels. Une banque bien ordinaire quoi. Comme pour emprunter pour acheter une auto ou une maison.

Autrement, les options tombent dans la cour du capital de risque. BDC Capital, Investissement Québec, les différents fonds privés, etc. Et quand il y a le mot “risque” tu peux t’attendre à une facture plus salée. Genre eau de mer salée. 

Emprunter à 8-12%? Es-tu fou? Quand t’as pas le choix, t’as pas le choix. Mais ça ne rend pas le sapin qui passe plus agréable. 🎄

Pire, dans le cas des fonds privés, c’est un peu comme les offres “Achetez maintenant, payez dans 36 mois”. En bout de ligne, il y a toujours une “catch” qui va coûter cher. Rappelle-toi: There ain’t no such thing as a free lunch.

Aussi, pourquoi financer le rachat plutôt que d’y aller par étape avec un solde de prix de vente? Pour couper les ponts définitivement. Dans un divorce houleux, tu veux sortir ton ex du portrait au plus cr***.

Lire la suite »

DashThis à l’ère de l’intelligence artificielle

Avertissement: Ceci est un billet un peu long que j’écris pour moi-même afin d’éclaircir mes idées. 🕵️‍♂️

Et bien voilà, pour la première fois depuis 10 ans, je me lance dans un projet majeur. La dernière fois, c’était pour lancer DashThis, duh! 

Notre changement de CEO et de culture des derniers mois aura été très bénéfique. Parler moins, agir plus. Oser prendre une décision inconfortable. Oser rêver. Prendre des risques. Expérimenter. Ça prend un environnement propice à permettre de sortir de sa zone de confort.

Cette fois? On plonge dans l’intelligence artificielle. C’est quand même un monde inconnu, mais je vois un tas d’opportunités pour les 10 prochaines années. Mieux, je vois le chemin pour se différencier d’une compétition un peu trop homogène à mon goût.  

J’ai même acheté le domaine Dashthis.ai pour être tendance! 🤖

Mine de rien, ça fait un bon 3 ans que j’étudie l’IA et ses possibilités. Je commence à bien saisir ce que ça fait, ce que ça ne fait pas, ce que ça prend pour réussir et comment éviter de tomber dans le piège des buzzwords. 

Alors en gros, kossé ça donne l’IA? C’est une transformation dans la façon d’aborder les problèmes. Le meilleur exemple décrit les “lounges” à l’aéroport. On aime les lounges pour pouvoir chiller en attendant l’avion. Mais les lounges sont la solution à une incapacité à prédire à quelle heure on doit partir pour embarquer à temps dans l’avion. Alors la solution c’est d’arriver 3h à l’avance puis de prendre un café gratuit dans le lounge en attendant. Si on pouvait prédire l’heure exacte du départ pour arriver à temps avec un degré de confiance de 99%, irais-tu dans le lounge pareil? Pas moi. ⛔

Lire la suite »

L’argent ou la compagnie?

« Le bonheur »

C’est ce que je réponds quand on me demande comment ça se passe, 8 mois après avoir repris le contrôle de ma compagnie.

Mais ça aurait pu prendre une toute autre tournure. Et c’est ce qui rend la chose angoissante. On sait pas. On ne saura pas tant qu’on aura pas sauté dans la piscine. On ne peut pas tester l’eau. Et quand on le saura, il sera trop tard pour revenir en arrière. 🤨

Alors tu es mieux d’être bien préparé à toutes les éventualités mon pote!

Mais avant de passer à l’action, le gros dilemme était de décider ce qu’on veut le plus: Quitter avec un chèque ou garder la compagnie? 🤔

Cependant, pour moi, avant même ce choix, l’important était de mettre définitivement un terme à une relation dans laquelle j’étais malheureux depuis trop longtemps. Que je parte. Que je reste. Que la compagnie ferme ou explose. N’importe quoi sauf rester coincé et déprimé comme les 3 dernières années. J’étais rendu là: Forcer les choses pour que l’un des deux quitte. En ce sens, peu importe ce que me réserve l’avenir, se sortir d’une mauvaise relation vaut toujours le coup. 😅

Un moment donné, il faut trouver le courage de se dire “c’est assez” et de procéder au divorce. ⛔

Ça l’air simple, mais ça ne l’est pas. Voyons voir…

Lire la suite »

5M$ d’ARR pour DashThis ✅

Mine de rien, DashThis vient de passer le cap du 5M$ en revenus annuels récurrents (ARR). Après le premier 1M$ d’ARR il y a 6 ans, c’était le prochain big step. Et dans le brouhaha du quotidien, c’était quelque chose qu’on suivait d’un œil distrait.

Pis kossé ça veut dire?

Et bien, c’est un beau milestone et c’est bien de prendre quelques minutes pour le reconnaître. Et après, on pourra se remettre au boulot et continuer notre chemin. Perso, je n’aime pas trop mettre le focus sur les revenus. Ça prend de l’argent pour réussir, mais ce n’est pas une finalité. Cependant, c’est une mesure facilement appréciable par tous.

4 ans pour le premier million d’ARR. Et 6 ans pour se rendre à 5M$ d’ARR. Pas pire, pas pire! 😎

Et pourquoi c’est une belle étape?

En fait, quand on a une shop autofinancée, bootstrapped et avec une concurrence mondiale, les “odds” sont à 95% contre toi. Beaucoup essaient, peu réussissent. Pour y arriver il aura fallu faire un produit assez intéressant pour lequel des personnes en quantité suffisante sont prêtes à payer un montant significatif, puis attirer ces dites personnes. Ça a l’air facile vu après 10 ans, mais les 2-3 premières années, c’était la même chose que construire un avion en sautant dans le vide. 😬 

Lire la suite »

Au bureau, hybride ou full remote: Le bordel

Je suis habituellement bien à l’aise face à l’incertitude. Y’a pas grand chose qui me dérange. Principalement parce que j’essaie toujours de me garder une marge de manœuvre, d’avoir de la flexibilité dans mes choix. Si je me trompe, et ça arrive souvent, c’est pas grave en autant que je peux me virer sur un 10 cennes.

Mais là, avec l’organisation du travail post-pandémie? C’est tout qu’un bordel. 

Et pour ajouter à l’embêtement, tous mes confrères / consoeurs entrepreneurs que j’ai consultés sont dans le même mode: On sait pas / On verra cet automne / C’est pas clair.

Une chose semble claire cependant: le télétravail est là pour rester. Plusieurs ont pris goût à la flexibilité et à la liberté que ça procure. Je pense à mon frère qui saute dans les sentiers de vélo de montagne plus tôt grâce au temps fou sauvé du trafic quotidien.

Plusieurs ont réalisé ce qu’on avait réalisé il y a 10 ans: Un bureau n’est plus un must-have dans notre ère numérique. C’est un nice-to-have au mieux, un risque inutile au pire (J’ai déjà dit que si on avait loué un bureau en 2012 on aurait pas survécu?).

Pour ma part, c’est connu que je suis un fan du travail remote. DashThis a pris vie et grandit en étant full remote. Personnellement, ma productivité est bien meilleure quand je suis dans mon coin, focus et concentré. En plus que ça me permette de faire un max de vélo, taper sur mon drum ou faire une p’tite sieste, ce qui me permet d’être au top de ma forme! Meilleur rendement en moins de temps. Plus vite aux résultats, plus de temps pour faire autre chose que de travailler.

Lire la suite »

DashThis a 10 ans! 🎉🎂

Qui aurait cru que ce projet de sous-sol de garage, au nom de DashThis, débuté par une armée d’une personne aurait fait autant de chemin? 😮

Et pourtant. 😎

10 ans. Dans le monde SaaS techno Internet, aussi bien dire une éternité. Instagram, Pinterest, AirBnb, BeyondMeat, Dollar Shave Club, Square, Asana, Slack, Zoom. Tout ce beau monde est de la même époque! 👏

10 ans. Quand on dit 10 ans, ça me fait toujours penser à cette citation:

10 ans. Les entreprises qui se rendent là ne sont pas la majorité. Au contraire, 50% des nouvelles entreprises ne se rendent pas à 5 ans. 

10 ans. C’est tellement long que j’en oublie des bouts. J’aime me rappeler que je n’avais pas de paye les deux premières années et que ça a pris 6 ans avant d’avoir un salaire sensé. Leaders eat last! Et je trouve ça toujours amusant cette fois où j’ai dit que je ne voulais pas que l’on soit plus de 10… 🤪

10 ans. Avant d’être la belle entreprise qu’on est, on a eu notre traversée du désert et plein de monde qui tentait de me décourager en chemin. Heureusement que je suis têtu. J’essaie très fort d’éviter les individus toxiques qui sucent mon énergie. 🤨

Lire la suite »

Le grand objectif poilu et audacieux (BHAG)

Le grand objectif poilu et audacieux. Ou le Big Hairy Audacious Goal en anglais. BHAG pour les intimes. On est là dessus ces jours-ci. 🎯

C’est quoi un BHAG?

Un BHAG, c’est un objectif à long terme, audacieux, un peu débile, limite impossible. C’est le genre d’idée un peu folle qui rallie toute l’équipe vers un but spécial. 👹

Est-ce important? 

Si tu as l’ambition de faire des trucs qui sortent de l’ordinaire, oui. Ça donne une vision pour le long terme. L’exemple classique est le président Kennedy qui dit en 1960 « Avant la fin de cette décennie on va mettre quelqu’un sur le lune et le ramener sain et sauf ». 🚀🌘

Est-ce que ça en prend un?

Non. Il y a plein de shops qui vivent sans rêve grandiose. Et de toute manière, tout est relatif. Quand j’ai commencé DashThis il y a 10 ans, mon BHAG était de prendre une idée et d’en faire une shop rentable. Construire une shop Internet digne de ce nom à partir de la Ville de Québec. Bootstrapped, avec les moyens, le talent et la créativité du bord. 🤔

Lire la suite »

Pourquoi considérer une acquisition

Si quelqu’un cogne à ta porte et t’offre 2M$ pour ta maison qui en vaut 400K$, tu fais quoi? 🤨

Tu es surpris parce que tu n’as rien demandé et tu ne sais pas trop quoi faire? Bienvenue dans mon monde.

S’il y a un sujet tabou, c’est bien celui de vendre une entreprise. D’habitude, ce sont des discussions qui se tiennent loin des employés derrière des portes fermées. A tort ou à raison. Nous, on a choisi d’être ouvert et transparent alors on a planifié une rencontre à ce sujet ce vendredi. Mais en plus, ça fait un bon sujet pour un blog post… alors voilà! 😊

Tout d’abord, il y a plusieurs raisons pour lesquelles des actionnaires peuvent considérer de vendre. Un fit naturel. Des dettes élevées. Des chicanes. Une opportunité en or. La retraite. Un essoufflement, de la fatigue. Un move stratégique pour aller plus loin, etc. 

Dans notre cas, on se fait approcher régulièrement alors on en vient à se poser des questions. Pour moi. Pour nous. Pour la compagnie. Pour les employés. 🤔

Et c’est un peu ça le point de départ: Depuis 3-4 ans on se fait contacter 10-20 fois par année par des personnes des USA, d’Europe ou du Canada, voulant discuter investissement ou acquisition. Ça a sûrement un lien avec nos apparitions dans les classements des entreprises en croissance comme ici, ici, ici et ici. 🔥🤘⚡

Bref, c’est moi qui gère tout ce beau monde. 

Pour la grande majorité, je réponds poliment non merci. 🙅‍♂️

Mais des fois, ce n’est pas aussi simple. Je me rappelle du dude chez Google en 2013 qui nous appelle et nous balance ça sec de même: On veut faire des acquisitions et DashThis nous intéresse. 😮

WTF! Comment peut-on être sur le radar de Google alors qu’on est une micro-binnerie?

Bon, le gars se foutait de DashThis, il voulait juste acheter pour engager des bonnes têtes alors ça n’a pas été loin. Mais quand même. GOOGLE!!! 😎

Lire la suite »

Enligner les flûtes

On s’est fait un p’tit lac à l’épaule récemment. Le tout dans une formule renouvelée. Manquait juste le souper au resto avec des cocktails pour bien clore le tout. Mais bon, COVID oblige, on a fait ça virtuel. 🍸🍷🥃

By the way, pour mes amis français, un lac à l’épaule est une rencontre d’orientation stratégique où on planifie à plus long terme, où on aligne nos flûtes et où on règle des problèmes plus structurels.

La dernière fois que j’en ai fait un c’était en 2017. C’était une extraordinaire perte de temps où on a parlé pour rien dire pendant une semaine. Comme une balloune qui erre au gré du vent. Pas surprenant qu’on en ait pas refait les années suivantes. 🤨

Mais cette fois, notre nouveau CEO nous a organisé et dirigé ça avec un leadership du tonnerre. L’équipe de leads, notre fabuleuse adjointe et la direction étaient présents. Ça fait du monde! Je croyais à peine qu’on réussirait à faire le quart de ce qui était au programme, mais j’étais définitivement prêt à essayer et à participer activement. (SPOILER: On a passé au travers du programme avec succès, avec du fun et de la discipline!) 👌

Lire la suite »