On jase politique ou non sur Facebook?

Les élections s’en viennent bientôt. Comme à chaque fois, l’envie irrésistible de partager ses opinions politiques sur Facebook se présente. Est-ce une bonne chose?

De un, je vais parler seulement de Facebook parce que ceux qui vont voir mes commentaires sont des gens avec qui j’ai une entente tacite, c’est-à-dire que nous nous sommes mutuellement acceptés comme « amis ». Twitter, c’est plus du n’importe quoi alors que Linkedin, comme c’est professionnel, mieux vaut garder une nuance entre business et politique.

Alors, on politique ou on ne politique pas sur Facebook?

Tout d’abord, je sais que la politique ça emmerde bien des gens. Et je sais que ceux qui passent des opinions politiques sur Facebook, dont moi, en emmerdent plusieurs. Suffit de passer un commentaire sur Occupation Double pour avoir 200 likes, mais hého, si tu parles d’une mesure débile annoncée par le PQ… silence radio.

Boring comme dirait Homer.

Perso, je trouve ça désolant de me sentir mal ou gêné de participer au débat politique. On a tendance à l’oublier, mais aux dernières nouvelles, voter afin de choisir ceux qui vont faire les lois et décider comment dépenser tout notre fric pendant les 4 prochaines années méritent qu’on y accorde attention.

On voit ce que ça donne ces jours-ci. Quand on dit qu’on a les politiciens qu’on mérite, ce n’est pas faux.

Combien de gens dans votre entourage passent plus de temps à magasiner leur lave-vaisselle que celui qui va les représenter? Pas surprenant qu’on se ramasse avec un tas de politiciens qui sont entourés de spécialistes en image. Ils savent trop bien que bien des gens votent « parce qu’on aime ou non sa face ».

Le contenant avant le contenu quoi.

Pour preuve, Françoise David a eu une très bonne note aux dernières élections suite à son débat à la tivi. J’avoue, elle se démarquait des autres avec son ton calme et ses commentaires rassembleurs. Mais avez-vous lu le programme de Québec Solidaire? Un billet aller-simple pour un désastre économique.

Parlant d’économie, c’est le sujet qui m’intéresse le plus et qui occupent mes statuts politiques sur Facebook. Pourquoi? Parce que sans économie forte il n’y a pas de richesse ni de programme sociaux. Il n’y a pas d’écart de richesse non plus parce que nous serions tous pauvres. Je préfère l’inégalité dans la richesse que l’égalité dans la pauvreté.

L’économie c’est ce qui fait fonctionner la société, c’est la raison pour laquelle on interagit avec les autres (coiffeur, employeur, client, épicier, médecin, etc) parce qu’on s’échange des biens et services.

Je pose souvent cette question : Tu ferais quoi si toi ou ton entreprise payait disons, 20 000$ de moins en taxes et impôts par année? Parce que ça ne s’arrête pas aux impôts. Ho que non!

  • Impôt fédéral
  • Impôt provincial
  • Impôt sur le capital
  • Taxe de vente provinciale
  • Taxe de vente fédérale
  • Taxe sur la masse salariale
  • Cotisation au Fonds des services de santé
  • Taxe sur la formation professionnelle
  • Régie des Rentes
  • Taxes sur le tabac
  • Taxes sur l’essence
  • Taxes foncières
  • Taxes scolaires
  • Taxe d’arrondissement
  • Taxe de mutation (la fichue taxe de bienvenue)
  • SAQ (alcool)
  • Loto Québec
  • Droits de douane
  • Immatriculation et permis de conduire
  • Prime d’assurance maladie / médicament
  • Prime d’assurance emploi
  • Cotisation à la CSST
  • Cotisation au régime Québec d’assurance parentale
  • Éco-taxe (tsé le 42$ quand on achète une TV)
  • Taxe sur les pneus
  • Taxe sur les climatiseurs auto
  • Taxe aéroportuaire
  • Taxe sur les CD (on l’oublie celle là!)
  • Taxe sur les primes d’assurance
  • Taxe sur la publicité électronique
  • Taxe sur l’hébergement
  • Taxe sur le patrimoine
  • Taxes et redevances sur les ressources minières et forestières
  • Les zillions de permis et licences (Permis d’abattoirs, d’ateliers de préparation de viandes et d’aliments carnés, Permis d’agent de recouvrement, Permis d’agent d’investigation ou de sécurité, Permis d’agent de voyages (détaillant, grossiste, transporteur), Permis – préparation et vente d’aliments, Permis d’exploitation d’encan d’animaux, Permis pour garde d’animaux en captivité, Licence d’appareils d’amusement, etc)

Ouf… Et ce n’est même pas exhaustif. On parle depuis un moment d’ajouter une taxe sur la malbouffe entre autres.

Government’s view of the economy could be summed up in a few short phrases: If it moves, tax it. If it keeps moving, regulate it. And if it stops moving, subsidize it. – Ronald Reagan

Alors, tu ferais quoi avec 20 000$ de plus par année dans tes poches? Je pense que bon nombre d’entre nous se paieraient un voyage, rénoverait la maison, épargnerait pour la retraite ou les études des flots, iraient au resto, voir des spectacles, changerait leur vieux vélo, acheterait les peintures d’un artiste, donneraient à une OSBL… bref, feraient rouler l’économie!

Bon, je m’éloigne un peu, mais ça met la table. Je trouve ça important d’en parler et honnêtement, ça me dérange que trop de mes concitoyens ne soient pas intéressés par le sujet. Ça a tellement d’impact. Comme attirer les meilleurs talents, attirer les entreprises qui versent des bons salaires, l’influence sur le travail au noir, l’influence sur la compétitivité (pourquoi choisir telle école ou tel hôpital versus d’autres), etc. Bref, ça a un impact sur tout ce qui se passe en société.

Alors, je m’excuse si je parle plus de politique et d’économie que d’Occupation Double sur Facebook. Mais je crois que l’un est important et l’autre, disons, moins.

D’un autre côté, est-ce que mes seuls commentaires peuvent changer quelque chose? Est-ce que je m’emmerde mes « amis » pour rien? Peut-être.

Je trouve cependant que Facebook est une belle plateforme pour participer à la vie politique. Quitte à en déranger quelques-uns. Pour ceux-là, il y a le piton « unfriend ».

Qu’en pensez-vous? On jase politique ou pas sur Facebook?

📧 Reçois les prochains billets dans ton email! 👇