Grand public gratuit ou de niche payante?

Lors de son brainstorm stratégique trimestriel dans des bean bags avec de la pizza, la haute direction de Percute Technologie s’est penchée sur une question intéressante : Est-ce mieux de faire des outils et sites Web grands public ou bien des outils et sites Web de niche, mais payants?

Essayons de résumer le tout dans un joli tableau :

Grand public gratuit Niche payante
Description Application Web gratuite où la force réside dans la taille de la communauté Application Web payante où sa force réside dans la valeur ajoutée
Public cible Une large communauté hétérogène ciblant un intérêt plutôt large (annonces classées, amis du secondaire, etc) Une communauté homogène réduite ciblant des critères précis (ski, voyage, travail d’équipe en ligne, etc)
Modèles d’affaires Publicité. Revente d’information. Produits dérivés. Le modèle freemium est courant : L’accès de base est gratuit, mais on paie pour des caractéristiques supplémentaires. La publicité de niche peut être très payante également.
But recherché La revente à un major à court et moyen terme. Les revenus sont accessoires si la communauté est suffisamment grande pour attirer l’attention des grands. Bâtir une entreprise sur le long terme. Les revenus et la rentabilité sont essentiels pour assurer la pérennité de l’entreprise
Bénéfices à retirer Gagner le gros lot en revendant à gros prix comme Youtube en revendant 1.6 MM$ à Google. Être à la une de plusieurs médias comme étant le génie du jour sur le Web. La satisfaction de bâtir quelque chose à long terme. Un bon salaire. L’entreprise représente probablement un bon fond de pension.
Facteurs de succès
  • Être le premier pour profiter de l’effet nouveauté.
  • L‘utilisabilité ne doit pas être un frein à la participation.
  • Être multilingue.
  • Avoir des partenaires solides.
  • Du financement, ça aide
  • Timing. Chance. Timing.
  • Ce qui est payant ne doit pas avoir d’alternative gratuite ailleurs sur le Web.
  • Avoir un bon réseau de contact dans cette niche pour tester et promouvoir le produit.
  • Être très à l’écoute de ses clients.
  • Avoir une approche globale très personnalisée.
  • Être à l’affût des opportunités et écoutant les besoins des gens. Les besoins très précis évoluent plus lentement que la dernière nouveauté sur le Web.
Inconvénients
  • Il y a une surdose de sites grand public.
  • Il est difficile de faire sa place à partir de zéro.
  • Sur le Web, la fenêtre d’opportunité est courte : 4 ans maximum avant que ça ne soit dépassé.
  • La concurrence est mondiale.
  • La valeur ajoutée en termes d’information qu’on ne retrouve pas gratuitement ailleurs n’est pas évidente.
  • Difficile de se faire connaître quand c’est très niché.
  • C’est beaucoup moins prestigieux que d’être la vedette Web du moment.
Taux de succès estimé Moins de 1% de ces sites connaitront le succès et deviendront rentables. La majorité ne vivra pas 2 ans. 5 ans est une éternité et beaucoup seront oubliés. Comme pour une entreprise traditionnelle, une bonne idée avec un bon modèle d’affaires aura 20% de taux de réussite sur 5 ans.

Que peut-on ajouter de plus dans ce tableau? Vos idées?

Pour ma part, je penche plus du côté niche payante (Percute Analytique est un bon exemple), mais je reste ouvert aux sites grand public. J’ai déjà vendu des sites grand public et j’avoue que je ne déteste pas avoir un gros chèque en faisant peu d’efforts. Mais il ne faut pas rêver en couleur. Ce genre de coup demande beaucoup de chance et de timing. Être la bonne place au bon moment, ça ne se planifie pas. Il faut planter des graines,  sans éxagérer et sans trop se demander si ça va pousser. C’est tout.

📧 Reçois les prochains billets dans ton email! 👇