Et la tienne, elle est grande?

Alors mon pote, tu as une entreprise de 30 ou 45 employés? Même 87? Bravo, c’est remarquable.

Mais fait pas chier non plus. Il te reste encore quelques efforts à faire pour rejoindre Google et leur 53 000 employés.

On croise des entrepreneurs des fois qui ont oublié de faire le plein d’humilité. Regarder les gens de haut parce qu’on a une poignée d’employés de plus, ou même quelques dollars de chiffre d’affaires en surplus, ça ne change pas grand-chose.

La réalité, c’est qu’il n’y a pas vraiment de différence entre une entreprise de 10 employés et une de 60 ou même de 90. En bas de 100 employés, c’est considéré comme une petite entreprise.

Pas une moyenne, une petite.

Oui mon pote. T’as moins de 100 employés? Alors t’en a une petite.

L’important, c’est de s’accepter et d’être heureux avec sa taille. Perso, je me vois mal avoir 50 employés. 10-20, c’est parfait. Plus c’est long, plus ça risque de coincer dans le zipper. Tsé!

Et pas la peine de s’exciter parce qu’elle est un peu plus grande non plus. Tu savais qu’au Québec, 98% des entreprises ont moins de 100 employés? Plus ordinaire que ça, tu fais parti des gens qui ont un nez et deux yeux.

Si tu veux jouer sur les comparaisons de taille, joue pour de vrai. Sort de la petite entreprise et va jouer dans les grandes, celles de 500 employés et plus. Je vais t’aimer pareil si tu vas faire un tour dans le coin des moyennes, de 100 à 499 employés. Au moins on pourra dire que tu fais partie du 2%.

C’est drôle comment on peut relativiser en mettant les choses en perspectives. Ça se voit dans les 5 à 7, les big shots qui parlent de leur « grosse » boîte de 20, 40 ou 60 employés. Désolé mon pote, t’as beau acheter des Magnum XXL, reste que t’en a une petite comme 98% des autres.

Perso, je pense que le nombre d’employés est un mauvais indicateur de performance. On pourrait avoir une usine de 500 personnes payées au salaire minimum. Pourtant la p’tite boîte d’à côté génère plus de PIB avec sa douzaine d’ingénieurs.

L’indicateur de « succès » est plus sur la création de richesse. Le profit par employé est mon indicateur préféré. En effet, je préfère de loin une boîte de 10 personnes qui ferait 100 000$ de profit par employé plutôt qu’une autre de 50 qui ferait 8000$ de profit par employé.

En bout de ligne, ce sont des comparaisons un peu absurdes. A moins d’être un narcissique égocentrique qui aime montrer ses attributs. Après tout, c’est préférable gagner un concours du meilleur employeur que du plus grand, non?

En terminant, une statistique intéressante : Les petites entreprises, le 98%, créent 42% des emplois. Le 0.2% des 500 employés et plus? 43%.

📧 Reçois les prochains billets dans ton email! 👇