Memostars et le «avoir su, j’aurais du»

Memostars a le vent dans les voiles. Après avoir récolté les honneurs ici et là dans des concours de startups, ils ouvrent officiellement au public. Le tout sur des bases solides et bien entouré en plus d’avoir une file d’annonceurs intéressés par le produit.

Qu’est-ce que Memostars?

Tout d’abord, c’est une entreprise de mon coin, Québec. Puis Memostars est la première application qui se concentre sur la mémorisation publicitaire. La platefore permet de faire mémoriser un message et des informations publicitaires à un utilisateur ciblé grâce à son approche cognitive différente. Puis c’est la seule stratégie publicitaire qui récompense directement le public par l’offre de crédit en divertissement. (Voir le video)

Mais ça existe depuis longtemps des trucs de publicité qui donnent des bonbons aux participants, non?

Lire la suite »

Emploi pour un gourou Web marketing

Les potes chez iWeb recherchent un directeur marketing Web (alias Web marketing team leader, alias Web marketing guru, alias Web marketing addict, bref vous voyez le genre).

Et ça fait quoi ça, un gourou Web marketing?

Le nom le dit :
–    Sur le Web
–    Dans le domaine du marketing (vous savez, la mise en marché, définir les offres, etc)
–    En équipe (gourou tout seul, c’est pas fameux)
–    Leader (un gourou, ça dirige, non?)

Bref, en d’autres mots, faire en sorte de suivre les projets et activités de l’équipe marketing web, par l’analyse de différents KPIs, dans le but d’en améliorer constamment les performances.

La job vous intéresse?

Contactez directement Sylvain Leclair (Sylvain (-at-) iWeb.com) pour plus de détails ou si le poste vous intéresse.

Customer Experience Director chez iWeb

La dernière fois que j’ai placé une offre d’emploi sur ce blogue, ça a fonctionné alors je récidive. IWeb Technologies recherche un « Customer Experience Director  » (l’offre est anglais pour le moment, mais qui ne parle pas anglais de nos jours a part moi qui parle avec une patate dans la bouche?)

Voici l’offre. S’il y a des intéressés, levez la main, on ne sait jamais.

iWeb is looking for a Director of Customer Experience

Montréal, Québec, Canada 

Here’s your chance to improve the global web hosting experience for Dedicated Servers, Shared Hosting and Colocation services at iWeb. 

As the Director of Customer Experience, you will be responsible of building, optimizing and enhancing customer support, online processes and contact policies impacting the end user experience.

Lire la suite »

Emploi : Directeur de produits Espace Canoe.ca

Mon pote Martin, directeur des communautés chez Espace Canoe, me fait suivre une offre d’emploi pour un poste qui me semble très intéressant.

Entre autre, on peut y lire ceci en introduction : « Directeur de produit-réseaux sociaux web 2.0 A.K.A fou furieux du web participatif, connaissant l’aspect produit au niveau TECHNO et MRK. »

» Pour les intéressés ou les fous furieux, les détails sont ici.

Spécialiste marketing Web (SEM) recherché

IWeb Technologies, un  fournisseur d’hébergement Web, serveurs dédiés et colocation à Montréal, recherche un spécialiste SEM pour gérer des campagnes PPC, surtout AdWords. Un spécialiste du marketing Internet qui connaît les outils Google (Site Optimizer, Conversion Tracking, Optimisation des campagnes, etc).

Bref, quelqu’un qui a déjà géré des campagnes PPC, qui lit des blogues sur AdWords et qui connaît les trucs pour optimiser le rendement. Plus qu’un simple éxécutant, ça prend une personne à tout faire côté e-marketing. Ça en plus de quelques qualités comme l’autonomie, la fiabilité et la débrouillardise puis c’est le profil gagnant.

Pour plus d’information, contactez-moi avec votre CV et je le transmettrai à la bonne personne.

Copier sans se faire prendre

Dans le rayon des trucs rigolos, j’ai reçu un courriel de Philippe. Personnage sympa qui est le fondateur de Tomateo.

Truc rigolo #1

Tomateo étant un Digg-like comme il y en a des dizaines (Nuouz, Scoopeo, Fuzz, TapeMoi, Pioche, etc, etc) je lui demande c’est quoi la différence avec ces sites. Sa réponse?

« […] Des sites comme Nuouz, TapeMoi et Pioche ont selon moi une interface très moche […] ».

Comme je suis le proprio de Nuouz, c’est une façon un peu risquée de demander une faveur, non?

Truc rigolo #2

Je fais le tour de son site et comme d’habitude, je veux voir qui est derrière ça. Je regarde la page « Légal » dont le lien est dans le bas du site, puis je vois ceci au point #2 :

« Le service de TOMATEO.COM : la mise à disposition gracieuse des Utilisateurs du site de SCOOPEO.COM, spécialisé dans l’aggrégation de liens internet »

Quand on copie du contenu quelque part, il faut s’assurer d’enlever toute trace de la source. Ce qui pourrait mal nous faire paraître…

Truc rigolo #3

Se servir des autres digg-like pour faire connaitre son digg-like?

Mais bon, comme Philippe me semble être un type bien qui a bien répondu à mes questions, voilà j’en parle sur mon blogue comme c’était désiré. Honnêtement, je doute du succès par le manque de différence avec ce qui existe déjà. Mais bon. Quand on croit à son projet et que l’on y met les efforts, qui sait où ça peut mener!

ViaFamilia et communiqués de presse

J’ai échangé par email avec le sympathique Franck Durandot d’ActivAge, l’éditeur du site ViaFamilia, à propos du contact avec les blogueurs (et de mon billet d’hier). Je pense qu’on a fait un pas de plus pour que les blogueurs ne soient plus traités comme des journalistes à qui l’on envoie des tonnes de communiqués de presses.

Est-ce que la boîte de comm de Yahoo! Québec pense vraiment que je lis ses communiqués? La réponse est sans doute proportionnelle au nombre de fois que le responsable lit mon blogue…

C’est mon avis bien personnel, mais contrairement à un journaliste, je n’ai pas de case blanche à remplir avant une heure de tombée. Ça ne sert à rien de m’envoyer des communiqués de presse que je ne lirai pas. Je préfère les messages personnalisés, courts, clairs et intéressants. Puis, je le répète, je m’intéresse plus aux entrepreneurs qu’à leur produit alors parlez moi de vous!

Finalement, Éric Dupin, M. Presse-Citron lui même, aurait approuvé le message que Franck m’a envoyé. Gageons que c’était une bonne blague et qu’il se disait « héhéhé, je viens d’envoyer Franck à l’abattoir » 😉

Famille et réseaux sociaux

Les réseaux sociaux ne datent pas d’hier et remontent à bien plus loin que le web. Pensons à tous les clubs privés pour partager un intérêt quelconque (Chevaliers de Colomb, Baseball, bridge, peinture, peu importe). Pensons aussi au réseau social dont tout le monde est membre : la famille!

À ce sujet, il était évident que cette niche allait se développer sur Internet. Et ça tombe bien, il y a justement deux sites francophones qui ont attirés mon attention ces derniers jours.

Le premier, Hellotipi a gagné le concours de Pierre Chappaz et recevra du financement de 100 000 euros, ce qui n’est pas rien. On m’avait déjà contacté pour ce site, mais comme dans bien d’autres cas, j’ai passé en coup de vent par manque de temps.

Lire la suite »

Un vote pour une bonne cause

C’est pas dans mes habitudes, mais comme c’est du football et c’est pour une bonne cause, je plogue. Le p’tit cousin d’un ami, Étienne Boulay, joue pour les Alouettes de Montréal. Il est présentement en lice pour gagner un prix (Gibson’s Finest Canadian Player). Le gagnant se verra allouer 10 000$ pour remettre à l’œuvre de charité de son choix.

Pour gagner, ça prend des votes. Alors il faut voter. La bonne nouvelle, c’est que l’on peut gagner un voyage à la prochaine Coupe Grey.

Votez pour Étienne Boulay

5 règles à suivre pour téter un blogueur

Avec la multiplication des appels aux blogueurs pour faire passer un message et la réticence de ses derniers à obtempérer, j’ai pensé bon créer quelques règles à suivre pour ces téteux*. Ces règles simples peuvent permettre de faire passer le message d’une part et de ne pas irriter le blogueur d’autre part.

Pourquoi ces règles?

Pour éviter ce genre de billet, celui-ci, celui-ci pour les plus chanceux ou éviter des malentendus.  Les blogueurs sont des petites bêtes sensibles qui ont des émotions, mais surtout un ego qu’il faut savoir flatter dans le sens du poil. Dans le sens contraire, c’est un « turn-off » automatique.

Qui aurait l’idée de se présenter dans une chambre de commerce et de distribuer ses cartes d’affaires cavalièrement, sans un gramme de tact? Ce n’est pas parce que c’est virtuel que les bonnes manières n’ont plus leur place.

Lire la suite »