3 Inconvénients d’être blogueur

Bien qu’il y ait plusieurs avantages à bloguer, sans quoi je ne perdrais pas mon temps, il y a de ces inconvénients qui irritent profondément.

1) Les boîtes de communication

C’est bien triste que ceux-ci aient mon adresse, mais qu’ils ne lisent pas mon blogue. Car à la lecture de ce billet, ils arrêteraient de m’écrire. Je reçois quelques fois par mois des communiqués de presse annonçant telle ou telle bonne nouvelle.

Le but est bien sûr que j’en parle. Mais dans 99 cas sur 100, ce n’est d’aucun intérêt et c’est à des kilomètres de ma ligne éditoriale. Mais ça, ils ne le savent pas car ils ne me lisent pas. Ils ramassent des emails de blogueurs par-ci, par-là et nous spamment vertement sans culpabilité.

Oui c’est du spam. Je n’ai pas demandé ces emails et ce n’est pas mon travail que de diffuser des communiqués de presse. Surtout quand ça n’a pas rapport avec les thèmes de ce blogue. Je ne suis pas un journaliste, mais un blogueur amateur.

Je leur demande toujours pourquoi je reçois ce communiqué. La réponse est habituellement comme suit : « Vous êtes un des blogueurs les plus influents du Québec et nous avons cru que ça aurait pu intéresser vos lecteurs ».

Vraiment? Faites-moi rire! Qui a dit que j’étais influent? Vous déduisez ça du bouton Feedburner affichant fièrement mes 200-quelques abonnés? Et pourquoi ça intéresserait mes lecteurs si ça ne m’intéresse pas au départ? Savez-vous au moins qui je suis réellement et de quoi je parle?

Mesdames et messieurs responsables de communication : Il faudra être plus original que ça pour que je parle de vos communiqués.

2) Je ne suis pas votre ami

J’aime parler avec du nouveau monde des sujets entretenus sur ce blogue. J’aime aussi conseiller les gens et répondre à leurs questions. Mais il y a une façon de le faire. Je reçois de temps en temps des emails pour des rencontres ou partenariats sur un ton comme si je leur devais quelque chose.

Je suis désolé, mais je ne dois rien à personne. Envoyer un email flou, vague et impoli ira directement dans la poubelle sans aucune gêne.

Pour que ce genre de email soit lu vous devez vous présenter et détailler votre projet. Je ne me forcerai pas pour découvrir qui vous êtes et ce que vous faites. Vous avez peur que je vole votre idée? Alors ne m’écrivez pas! Sinon, donnez-moi de la viande à ronger.

Un truc : Présentez-moi votre profil linkedIn ou autre CV en ligne. Ça donne beaucoup de crédibilité.

3) Je ne parlerai pas de votre site

Comme beaucoup de blogueurs, je reçois beaucoup de demandes bien gentilles de personnes tout aussi gentilles. Ces demandes sont généralement pour que je parle de leur nouveau site. Le nouveau MySpace ou YouTube ou Digg-Like qui changera le monde.

À moins d’avoir un truc vraiment révolutionnaire qui me jettera en bas de ma chaise, et croyez-moi, ça arrive rarement, je ne parlerai pas de votre site.

C’est moche je sais, mais c’est de même.

Au lieu de me demander une faveur, faites en sorte que je parle de vous. Par exemple, je visite tous les sites web de ceux qui commentent. Alors commentez et si votre site attire mon attention, j’en parlerai peut-être.

Sinon, la meilleure façon que je parle de votre site est de devenir un entrepreneur qui brille par ses actions et réalisations. Pas facile vous me direz? Et bien c’est justement de ceux qui réussissent des trucs difficiles qui font parler d’eux. Pensez-y!

📧 Reçois les prochains billets dans ton email! 👇